Mamusicale

//¿ WHO’S THE CUBAN ? : CIRCO CIRCO

Soul / Jazz | 11 avril 2019

C’est effectivement la question qu’on peut se poser : ¿ Who’s The Cuban ? Et à laquelle on peut tenter de répondre.

¿ Who’s The Cuban ? est une combinaison inédite de talents cubain et nancéiens, composée de Julio David López Pérez (chant, guitare acoustique, percussion), Sylvain Richard (trombone, chœur), Olivier Herrmann (baby bass, choeur), Thibaut Chipot (batterie, percussions, chœur), Cédric Gérémia (guitare électrique, chœur), Olivier Duranton (claviers, chœur) auxquels se joignent une quantité d’invités présents sur ce premier album.

Et comme on ne change jamais totalement une équipe qui gagne, ¿ Who’s The Cuban ? change d’identité mais conserve sagement le cap de sa formation précédente « Son Del Salón », qui lui a permis d’obtenir le prix « révélation 2016 ».

Distribué par le label l’Autre Distribution et disponible depuis le 29 mars, ¿ Who’s The Cuban ? défie les lois de l’embargo pour nous proposer une première production, « Circo, Circo », qui semble directement importée de Cuba. Dernier état refusant toujours de considérer l’Havanité comme un pêché !

Quoi qu’il en soit, dépaysement garanti. Si ¿ Who’s The Cuban ? marche bien dans les pas de Compay Segundo (insurpassable Chan Chan), du Buena Vista Social Club et de ses mythiques papys cubains, en s’immergeant dans les traditionnelles sonorités cubaines et Afro-Cuban, , il n’hésite cependant pas à s’affranchir de cette tutelle en introduisant de la modernité et une dimension pop, rock, jazz et salsa dans ses compositions pour nous plonger en douze titres dans un univers chaleureux et haut en couleur !

« Circo, Circo » est donc un album latino festif, dansant, dynamique, supporté par de bons musiciens qui confirment leur maîtrise des rythmes cubains en en rafraîchissant l’esprit. Antilles et Caraïbes ne sont d’ailleurs pas si éloignées et cet album traduit bien ses influences métissées  (Tukara).

Homogénéité et pari réussi. Pas de mauvais titres pour cet album qui fait la part belle aux cuivres aux percussions, aux claviers, aux guitares en conservant une belle unité, bien soutenu par un chant qui épouse et joue avec les nombreuses variations de rythme en n’hésitant pas à faire rouler les R (El Circo de la Sombra) quand il le faut ni à varier ses intonations !

Difficile de départager les titres, mais coup de cœur assuré pour « Como« , « Rosana » « Afro-spleen« , « Domingo » et mention spéciale pour le joyeux  » Guagüita  » qui ne déparerait le répertoire traditionnel klezmer ! Au final, un bel album équilibré, tropical, joué avec sincérité et passion qui apporte sa touche de fraîcheur et de spontanéité et invite à découvrir ou à redécouvrir l’extraordinaire vitalité  de la musique cubaine !

En résonnant déjà comme un avant goût de vacances !

Très Recommandé. Retrouvez toute leur actu sur Facebook.

crédit photo : Cetropo

// Chronique par: Franck Talleux

Rédacteur Jazz & Blues/Rock

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :