Mamusicale

//THE TWIN SOULS II – UNE BONNE DOSE DE PROMESSES

Rock | 24 janvier 2021

C’est une espèce de vieille recette de grand-mère. Y a que des bonnes choses dedans, c’est très bon et c’est unique. The Twin Souls sont propres à eux-mêmes, avec une culture British / Américaine qui transpire dans leurs jeux et leur son. En Novembre dernier, The Twin Souls II apparait sur les plateformes comme nouvel EP du groupe. Cinq titres, la même énergie, les mélodies changeantes, le mix nickel.

Laissez-moi vous narrer les ingrédients…

 

3 GROS AMPLIS FENDER S’IL-VOUS-PLAIT 

Et une belle batterie efficace avec ! C’est comme ça que j’ai découvert ces deux frangins : lors d’un festival où l’on partageait l’affiche il y a environ trois ans. En pleine campagne tarnaise. Un duo rock aux nuances de blues, avec une classe un peu anglo-saxonne à la Jet. Des riffs de guitare accrocheurs banchés dans un ampli Bassman relié à un Tremolux… ou je ne sais quel autre gain de puissance.

Son frère à la batterie, qui maintient le rythme et ravive les nuances. On se laisse porter par un groove, on fredonne presque avec le chanteur puis on donne tout avec eux pour un refrain accrocheur. La complicité est évidente.

UN NOUVEAU MELTING POT BIEN ROCK

Avec ma bibliothèque, je comparerais leur EP avec The Big Come Up des Black Keys : un album enregistré sur un huit pistes dans une cave qui marque le coup avec ce son fou et ces compos qui se gravent dans vos oreilles. The Twin Souls II se mêle à cet esprit du vieux rock des Who. Mais il y a ce contraste, ce mélange avec la culture Beatles qui commençait à se réinventer en 1965 avec Rubber Soul. Le chant et ses chœurs qui harmonisent et permettent de donner du relief dans la configuration simple guitare / batterie. C’est bon de ressentir une fraîcheur dans ce style aujourd’hui.

ILS ONT (trop) REUSSI LEUR COUP

Car cet EP sonne vraiment bien. Ça respire, ça chante et ça reste en tête. Ces cinq titres ont été produits et réalisés de façon cohérente, que ce soit de la composition à la captation puis la diffusion. Rien n’empêche The Twin Souls II d’être considéré comme un album et non un EP (si ce n’est le nombre de morceaux).

Je ne pourrais vous faire comprendre cette agréable surprise que m’ont offert ces deux frères tarnais. Ça ne vous prendra que vingt minutes pour écouter l’album en entier. Vingt minutes de promesses qui vont aboutir sur de grandes choses, très prochainement. Je leur souhaite le meilleur, sans m’inquiéter.

Retrouvez toute leur actu sur Facebook    Instagram    Twitter                        Crédit photo : Carolyne Shu

// Chronique par: Tristan Heron

Chroniqueur album / Live report / Interviews

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :