Mamusicale

//Sick sad girl : Cloud nous chante sa mélancolie parsemée d’éclaircie

Pop | 23 février 2020

Le 31 janvier sortait le premier EP de Cloud. Une quête introspective touchante qui marque la fin d’une période semée d’embûches pour la jeune chanteuse. Dans un style de « pop anxieuse » et d’electro pop indé, ce premier projet déjà très abouti promet de belles choses pour l’avenir…

 Cloud, de son vrai nom Lou, se livre en profondeur. Ses textes, qu’elle a écrits seule dans sa chambre, résonnent d’intensité et de sincérité, magnifiés par une finesse d’esprit et un anglais très distingué. Au fil des quatre titres qui composent l’EP, différents thèmes sont abordés dans un style poétique et délicat : de la déréalisation et dépersonnalisation qui l’ont assaillies durant sa dépression (Screen) jusqu’aux histoires d’amour compliquées (sinking et hostages). Elle-même l’explique : « le cocon amoureux disparait lentement pour laisser place à l’amertume ».

On ressent un travail titanesque sur les mélodies, avec des refrains qui montent en puissance, rendant chaque morceau riche et avec une identité forte. Le tout rythmé par un son électro planant et un beat entraînant. La voix cristalline et douce de Lou, comme venue de l’au-delà, est mise en valeur par la cloud trap et les sonorités trip hop. On est transporté dans les profondeurs de son univers à la fois sensible et sombre, entre ombre et lumière, coupé de toute réalité.

Cet EP constitue une naissance pour elle, comme une vertu cathartique: «il marque le début de la vie que je choisi. » La chanson Crawl illustre d’ailleurs cette nouvelle étape de sa vie, comme une remontée à la surface, une bouffée d’air après une longue apnée. Dans un clip imagé et dynamique réalisé par ses soins, elle s’exprime sans tabou sur ce qui la ronge : manque de confiance en soi, isolement,… Que des maux dont elle tente de se délier. On comprend que c’est dans la musique qu’elle trouve son conatus, cette force de persévérer dans l’existence.

Seulement un EP et déjà une véritable empreinte sonore et un univers bien à elle qui la rendent unique, à la croisée de Billie Eilish et Chris (tine and the queens). C’est un vent de fraîcheur qui s’abat sur l’industrie musicale française, pour le plus grand bien de nos oreilles.

Retrouvez toute son actu sur Facebook et Instagram. Ecoutez son EP sur toutes les plateformes légales.

 

// Chronique par: Marie Lecocq Pentel

Chroniqueuse album / Live report / Interviews

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :