Mamusicale

//Embarquement immédiat avec « Pélican », le nouveau single d’Équateur.

Pop | 24 juin 2019

Comme son nom l’indique, Équateur évoque le voyage, la diversité, l’exotisme et plus largement l’évasion. C’est également ce que nous inspire son dernier single « Pélican » dont le clip est sorti le 10 juin dernier. Après un premier album, « Burn The Sun » tout en anglais, qui a permis à Equateur de se forger une place de choix sur la scène l’électro-pop française, c’est cette fois-ci en français que le jeune artiste a choisi de s’exprimer.

Pélican est un mélange de sonorités acoustiques et électroniques sur lesquelles nous avons envie de se laisser planer et d’embarquer avec Équateur pour ce beau voyage musical. Un titre French-pop addictif et festif, idéal pour annoncer la saison estivale qui arrive… « Les tropiques sont au rendez-vous… ».

Les paroles en français permettent au public de suivre Equateur du début à la fin de son périple tropical et de garder le refrain en tête. Notre langue se mélange très bien avec ce genre musical et nous rappelle des groupes tels que The Pirouettes, dégageant une identité musicale similaire. Une recette qui porte ses fruits.

Pour nous accompagner lors de cette excursion exotique, Equateur a fait appel à Adrien Blanchat afin de réaliser son nouveau clip d’animation. Un clip coloré, qui illustre à la perfection cette odyssée contée par le chanteur tout au long du morceau. Une carte d’embarquement pour un voyage enchanteur et solaire.

Un EP contenant des remixes de Pélican devrait sortir en digital le 28 juin et comptera à son bord notamment Anoraak, Neus, Vinsconsi… Chacun offrira donc différentes perspectives de ce titre en apportant leur touche personnelle, ce qui nous permettra de redécouvrir ce morceau sous d’autres coutures. Restez connectés !

Retrouvez toute son actu sur Facebook  Instagram  Youtube

// Chronique par: Laurine Bocq

Chronique album / Live report

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :