Mamusicale

//Elephanz, un nouvel EP pour accompagner votre confinement

Pop | 9 novembre 2020

En pleine préparation de leur troisième album, Maxime et Jonathan, les deux frères d’Elephanz, reviennent avec un nouvel EP “L’Histoire à l’envers”Le duo n’a pas eu peur de se réinventer, en proposant un projet intégralement en français, plus proche de la variété et de la pop.  Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce virage à 360° est réussi. 

A l’heure où l’on se relance dans des activités de confinement indoors, le tricot, la cuisine expérimentale, la couture, on vous explique pourquoi vous ne pouvez pas passer à côté de cet EP sorti le 30 octobre 2020.

Un air de fraternité

C’est d’abord une histoire forte. Celle de deux frères nantais élevés au son des 60’s, qui décident de composer ensemble. D’une activité purement récréative, la composition entre les deux frères n’a cessé de prendre une tournure inattendue au fil des années. Aujourd’hui, après dix ans d’une success story à la française marquée par un EP, quatre 45 tours, deux albums, une nomination aux Victoires de la Musique et un Single d’Or, la belle épopée d’Elephanz prend un nouveau tournant. 

Ces deux frères aux voix et univers distincts offrent un panel d’émotions et de subtilités dans leur interprétation. Doigts croisés est le morceau qui décrit avec le plus de vérité la complicité entre ces deux frères, formidables musiciens, dont la musique n’est jamais aussi belle que lorsqu’elle se montre dans son plus simple appareil.

Une production léchée 

La production soignée du duo nimbe les chansons d’un voile mystérieux qui nécessite plusieurs écoutes avant de percer la densité des sons mis en œuvre dans ce nouvel EP.

Le morceau Les Sirènes vient corroborer le travail des deux artistes sur le choix des mots et leurs mélodies entêtantes. Ce projet, plus intime, met en avant l’expression des doutes, des peurs et la volonté d’un album qui se veut plus épuré et moins juvénile.

Des paroles dans la langue de Molière

Elephanz passe assurément un cap important avec « L’Histoire à l’envers ». Le tandem suit ses envies à travers quatre titres en français. Si vous avez connu Elephanz avec leurs morceaux “Maryland” (2018) et “Time To Change” (2013), ils ont aujourd’hui fait un choix fort, celui de tourner la page des tubes radiophoniques en anglais pour écrire, dans leur langue, des chansons qui leur ressemblent davantage. 

Un clip qui donne le tournis

Quatre nouveaux titres à l’émotion vibrante, et un clip éponyme de l’EP sorti en septembre. Une réalisation qui met en scène danse et musique : un pari audacieux et réussi. Elephanz donne vie à “L’Histoire à l’envers” à travers une vidéo à la jolie patine, au son d’un refrain qui se grave instantanément dans un petit coin de notre tête. Une chouette mise en bouche avant la sortie de leur prochain album, prévue pour l’année prochaine.

On pourrait refaire, l’histoire à l’envers
On commencerait là où on s’est perdu
Si elle a un sens, on aura de la chance
Tant pis pour les larmes déjà perdues

Alors, aussi convaincus que nous ? Même si le temps confiné semble s’étirer, il n’est pas infini. Ce qui semble l’être, en revanche, c’est la quantité de sons prêts à être écoutés depuis votre canapé, lit, cuisine. En attendant de pouvoir retrouver notre vie d’avant et de reconsidérer les livres comme biens de première nécessité, vous pouvez toujours streamer : c’est encore autorisé.

Retrouvez toute leur actu sur elephanz.com                                        Crédit photo : Yann Morrison

// Chronique par: Alice Mazières

Chronique album / Live report / Interviews

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :