Mamusicale

//Telegraph : prenez une bouffée d’air frais avec « Simple Drive »

Pop / Rock | 18 février 2020

C’est le 7 Février dernier que le groupe français unissant deux cousins, Julien et Mathieu Humez à leur meilleur ami, Maxime Fornareso, a sorti son tout premier EP intitulé « Simple Drive ». Tout le monde est unanime, ça valait le coup d’attendre !
Et pour cause… Simple Drive c’est tout simplement un voyage que nous offre le groupe au cœur de son identité pleine de joie de vivre et de fraîcheur. Au doux son des guitares, de la batterie, des claviers, des cordes, des chœurs, de l’anglais et de la voix particulière de Julien, on ne peut que rêver de partir en road trip pour découvrir des paysages naturels et sauvages plus beaux les uns que les autres.
D’ailleurs en parlant de ça, c’est lors d’un road trip en Amérique que le trio Telegraph a composé Run with Wolves en 2017 puis Where are we now, respectivement le premier et le quatrième morceau de cet EP. Si le premier est plutôt joyeux, Where are we now marque une pointe de nostalgie et c’est aussi comme ça qu’évolue l’EP.

Parmi les cinq chansons qui composent “Simple Drive”, les styles et les influences sont plutôt éclectiques. Pour accompagner des textes qui dressent parfois un bilan un peu triste, les mélodies pop/rock acoustique, électro et quelques fois urbaines sonnent comme des brises d’espoir et de résistance. C’est la touche Telegraph. Cette touche, on la retrouve notamment dans la chanson Down in the River, le dernier single du groupe dont le clip est également sorti, qui porte un regard critique sur l’état de la planète. Down in the River se place aujourd’hui comme l’un de leur plus gros succès et je peux comprendre pourquoi, c’est mon titre préféré !

Quoi qu’il en soit, avec “Simple Drive”, Telegraph marque le commencement de quelque chose de grand. Le public était d’ailleurs déjà au rendez-vous lors de leur release party le 7 Février dernier au Nouveau Casino. Des sourires, des envies de danser et de la bonne humeur, voilà les effets secondaires de la musique colorée de Telegraph. Pour en savoir plus sur le groupe, rendez vous sur leurs réseaux sociaux :  Facebook    Instagram      YouTube

Crédit photo : Steve Vien

// Chronique par: Mathilde Ruys

Chroniqueuse album / Live report / Interviews

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :