Mamusicale

//Jaïa Rose : « 1000 MG » de talent

Musique Urbaine | 30 juin 2020

Elle est sans nul doute la révélation R’n’B de l’année. Jaïa Rose a sorti son tout premier EP « 1000 MG » le 21 février dernier.

Jaïa Rose, c’est le parfait hybride entre une Beyoncé et une Alicia Keys 2.0. Une voix groovy, un kick très bien maîtrisé : du haut de ses 21 ans, elle a déjà tout l’air d’une grande. Artiste complète, elle chante, danse, dessine. Et cette combinaison d’art se ressent à travers cet EP, très pictural, mêlant délicatesse, sensualité et puissance.

Au fil des 5 titres, elle jongle telle une acrobate avec le français et l’anglais, donnant de la profondeur à ses textes. Parlons- en des paroles ! Certaines punchlines notables témoignent d’une grande qualité d’écriture. Cet EP est à la fois très personnel et universel : Jaïa nous confie ses peines, ses amours, entre introspection et thèmes fédérateurs.

Le titre rythmé « 4-0 » est une véritable ôde à l’émancipation, contre les normes sociétales qui nous font porter à tort des étiquettes.      Dans « Couleur amour », à l’univers plus langoureux et electro, elle va plus loin et prône l’acceptation de soi face aux critiques et pensées racistes.

Des chansons inspirantes qui tendent à réfléchir. D’ailleurs, l’inspiration, Jaïa la trouve partout, même dans les boîtes de doliprane, donnant naissance à son tube « 1000 MG » mélangeant pop, électro, rap et à la gimmick entêtante.

C’est dans un avenir très prometteur qu’est lancée Jaïa Rose. On a hâte de la retrouver en concert ! Elle sera notamment en première partie de Chilla et d’Yseult.

Retrouvez toute son actu sur Facebook et Instagram !

// Chronique par: Marie Lecocq Pentel

Chroniqueuse album / Live report / Interviews

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :