Mamusicale

//SOLIDAYS-Une 21ème édition record !

Live Report, Mamusicale | 27 juin 2019

Cela fait de nombreuses années que je vais à Solidays. Pourquoi me direz-vous ?

Parce que c’est un festival solidaire pour une cause mondiale via Solidarité Sida, une programmation majoritairement française de grande qualité avec notamment Thérapie Taxi, Cléa Vincent, NTM, Lomepal ou encore Talisco …. Le site est exceptionnel, situé sur l’hippodrome de Longchamp.

Si l’on veut pouvoir profiter au mieux de ce que nous propose Solidays, il faut être en forme physique car on marche beaucoup. Par exemple dimanche j’ai fait 10 kilomètres. Il faut être aussi un fin tacticien pour jongler avec les différents horaires des concerts et aussi choisir son meilleur moment pour faire une pause et éviter les très longues files d’attente pour se restaurer. Vous l’aurez compris, venir à Solidays ce n’est pas de tout repos !

21 ème édition record où la jeunesse se mobilise pour la campagne #treatment4all#, puisque plus de 228000 festivaliers se sont donnés rendez-vous  contre 212000 l’année dernière. La mobilisation est d’autant plus importante cette année que dans quatre mois à Lyon, les chefs d’Etat des principaux pays donateurs annonceront leur contribution au fond mondial. La France est en tête de la mobilisation diplomatique. Au moins 14 milliards sont nécessaires afin d’espérer pouvoir sauver 16 millions de vies dans les trois prochaines années et de faire que la prochaine génération puisse connaitre un monde sans sida.

Les nouvelles générations sont déjà présentes à Solidays. La diversité des festivaliers est extrêmement importante. J’ai pu croiser de jeunes parents avec leurs enfants, parfois très petits, en poussette, sur les épaules de papa. De 7 à 77 ans, comme le chantait Michel Sardou, c’est complètement ça Solidays, avec une majorité d’étudiants, lycéens, qui viennent sentir, s’imprégner de ce sentiment unique de liberté ou encore repousser leurs limites avec du saut à l’élastique.

Le festival Solidays, ça sent bon les vacances pour certains. Pieds nus, en maillot de bain, des tenues excentriques, des créativités de maquillage très personnelles. Tout est permis ou presque, c’est la fête !

Une bienveillance collective transpire, chacun vit à son rythme, va où il veut. Quand on passe trois jours à Solidays on a la sensation de quitter un peu le monde réel et ça fait un bien fou.

Moment fort samedi à 20h, le passage de la Patrouille de France au dessus de Solidays a marqué les esprits de cette édition exceptionnelle pour dessiner le drapeau français et un gigantesque ruban rouge dans le ciel de Paris pour signifier leur soutien. Une petite anecdote racontée par Sébastien Folin lors de la conférence de presse de clôture. Sébastien, sur scène avant le passage de la Patrouille de France, faisait le décompte devant la foule et au moment d’annonce le chiffre 0, rien ne se passe sauf 3 pigeons qui sont apparus dans le ciel…un moment de solitude pour Sébastien Folin avant que n’apparaissent enfin les sept alphajets. Ses amis présents étaient tous morts de rire.

La veille, Luc Barruet, fondateur de Solidarité sida et de Solidays, accompagné d’Antoine De Caunes, ont été reçus à l’Elysée par le Président de la République. Dimanche, visite surprise du premier ministre, Edouard Philippe, venu à la rencontre des organisateurs pour échanger.

Oui Solidays est un festival de musique actuelle mais ce serait une erreur de le réduire uniquement à ça car derrière, une grande cause mondiale anime depuis plus de 20 ans cet événement avec l’idée de récolter toujours un peu plus d’argent, d’informer, pour qu’un jour cesse le sida.

Sidaction     Solidays       treatment4all

// Live report : Yann Chesneau

Chef de publication & chroniqueur Albums / Interviews / Live report

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :