Mamusicale

//L’hymne à l’amour de La MESS

Mamusicale, Pop | 24 avril 2019

Une voix puissante, des paroles entêtantes et un souffle de liberté… Adoptez la Sweet Rage​ de La MESS, un​ premier album soul & pop électronique prometteur, disponible sur toutes les plateformes d’écoute depuis le vendredi 05 avril 2019. C’est avec cette voix vaporeuse fondue sur un beat onirique que la chanteuse Jessica Fitoussi nous amène à travers onze titres, a​ux côtés du producteur Yvan Ginoux, qui n’est autre que le collaborateur de RONE.

Le duo électro français propose un véritable voyage émotionnel, où l’amour et la rage s’entremêlent. ​Le morceau ​Love Is Everywhere  à la pop minimaliste,​ illustre à merveille ce paradoxe et offre un éloge gracieux aux émotions. ​Ce dernier​ ​fait d’ailleurs l’objet d’un magnifique clip, réalisé par Hamadou Frederic Balde. Il s’agit d’une plongée au cœur de l’histoire d’une petite fille, qui grandit en se confrontant aux combats et aux choix de la vie, avec pour seul fil conducteur : l’amour, présent partout autour d’elle.

Suivra alors l’intriguant ​Voices, en rupture avec les premiers morceaux de l’album, qui viendra brouiller habilement le rythme initial pour repartir de plus belle. Une tension qui grimpe crescendo, jusqu’à l’incroyable ​These Days, un mélange parfait entre énergie électrisante et force inébranlable. Des cris, La MESS en a plein la poitrine. De ​L.I.E​ à l’éponyme ​Sweet Rage​ en passant par ​Raw 7​, leur univers bouscule, secoue et nous emporte.

Une tournée est actuellement en préparation pour fin 2019 et le duo explosif se produira le 23 mai au Centre des Arts à Enghien Les Bains (95).

La famille recomposée autour de The Knife, Lana Del Rey, Woodkid, Jeanne Added ou Hudson Mohawke s’est donc agrandie : bienvenue à La Mess. Retrouvez toute leur actu sur  Instagram / Facebook 

Crédit photo : Pierre Davy

// chronique par : Alice Mazières

Chronique album / Live report / Interviews

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :