Mamusicale

//BAD PILÖT- ENTRE ELECTRO ET HYPNOTISME

Electro / Rock, Mamusicale | 2 janvier 2017

Le trio vient de sortir “Swimming  with sharks”,  un nouvel EP qui ne manque pas d’identité. Voilà déjà 10 ans que l’aventure est née. Bad Pilöt s’est fait remarqué rapidement après la sortie de leur 1er EP (coup de cœur SFR Jeunes Talents, découverte du Printemps de Bourges ou encore Lauréat du FURIA Festival).

Quand sort en 2010 “Mother”, leur 1er album, le trio part sur les routes françaises  pour acquérir de l’expérience ainsi qu’à l’étranger (Berlin, Varsovie, Genève, Bruxelles etc..). Un peu plus tard, leur musique séduit aussi la publicité (Peugeot), le cinéma (Itinéraire bis) et la  télévision avec Kaboul Kitchen. En 2015, le trio est découvert par le producteur Clive Martin (Queen, Naïve New Beaters, Les Negresses Vertes etc..).

Ensemble, ils travaillent un son électro puissant. C’est un virage appuyé pour le nouveau Bad Pilöt. L’image, les visuels font partie de cet univers, au point de l’intégrer sur scène avec des projections vidéos. Il y a quelque chose de mystérieux qui me plait, qui m’embarque ; la voix d’Alex y est certainement pour quelque chose. Une fragilité bestiale qui laisse paraître plusieurs sentiments complexes auxquels je ne saurais trouver d’explication.

Si vous écoutez le titre Arctica, la mélodie semble s’exprimer par un être ni homme ni femme avec une justesse venue d’ailleurs et une force déconcertante. Malgré une identité marquée, ce nouvel Ep reste grand public. C’est de mon point de vue, un tour de force réalisé par Bad Pilöt. Une renaissance que vous pourrez apprécier et découvrir le 6 janvier au Supersonic à Paris. Bad Pilöt y sera en concert pour notre plus grand plaisir. Retrouvez toute leur actualité sur bad-pilot.com.

Crédit photo : A.Eole/ACdeSelve

// Chronique par : Yann Chesneau

Chef de publication & chroniqueur Albums / Interviews / Live report

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :