Mamusicale

//¿ Who’s The Cuban ? : Belle soirée au New Morning

Live Report | 8 mai 2019

Il n’est parfois pas inutile d’attendre que la nuit tombe pour se rendre au New Morning !

Passer une agréable soirée et joindre ainsi l’utile à l’agréable !

¿ Who’s The Cuban ? C’est effectivement la question existentielle que posait notre dernière chronique. Et à laquelle nous pensions avoir répondu.

Au moins partiellement !

C’était sans compter sur le concert très réussi donné au New Morning, ce lundi 29 avril 2019. Nous n’avons désormais plus aucune excuse pour ne pas apporter une réponse complète.

¿ Who’s The Cuban ? est bien la pépinière de musiciens talentueux que nous avions identifié. Mais au-delà ¿ Who’s The Cuban ? révèle surtout une dimension que l’album ne dévoile pas. ¿ Who’s The Cuban ? est un groupe taillé pour la scène, doué pour surprendre et convaincre un large public.

Une rythmique omniprésente, Thibaut Chipot (batterie, percussions, chœur), Olivier Herrmann (baby bass, choeur), un trombone survolté (Sylvain Richard), un clavier jamais en reste ni sur la touche (Olivier Duranton), des guitares (Cédric Gérémia) qui croisent le fer autant que leurs cordes et un élégant chanteur guitariste, le très charismatique (Julio David López Pérez) doté d’une bonne voix, n’hésitant pas à descendre de scène pour se mettre à la hauteur d’un public très réceptif !

Mélangez tout cela dans votre mojito, remuez et vous obtenez un cocktail détonnant ! Éclectique et électrique !

C’est d’ailleurs le sentiment qui domine. Si ¿ Who’s The Cuban ? reste Fidel aux accents cubains, il s’en libère pour livrer un concert aux sonorités très rock (version d’anthologie de El Circo de la Sombra) où les guitares surchauffées enlacent une rythmique de plomb.

Sur scène, ¿ Who’s The Cuban ? témoigne d’une grande maturité et d’une grande spontanéité. Souvent la marque de musiciens se connaissant et s’appréciant. Les musiciens (batterie, trombone) participent aussi à l’écriture des compositions jouées sur scène, ce qui sans être fin psychanalyste, semble le meilleur remède pour gommer les egos et renforcer la dynamique de groupe.

Cette spontanéité passe aussi par le choix d’invités complices – issus pour beaucoup de la cubanerie – venus partager la scène, Anthony Hocquard (Tres-guitare), Pedro Barrios (tambour), Eloan Haber, David Lesprit (Chant, clarinette), Lucien Zerrad, producteur de ce premier album, “Circo, Circo” appelé à tenir la guitare, Stéphane Montigny et Youssef Essawabi invités à prêter main forte et surtout leur souffle pour renforcer la section cuivre, et Pao Barreto et Dayron Darioo, pour faire battre les chœurs !

Une ambiance chaleureuse et conviviale à l’image de ce concert bienveillant, dynamique et énergique s’appuyant sur une musique métissée, colorée, mélodieuse et festive.

Un métissage et des influences modernes qui pourraient bien signer la renaissance du rock cubain ou à défaut lui ouvrir une voie originale !

Bref une prestation, qui ouvre bien des perspectives et réserve, comme nous l’espérons, à cette jeune formation plein de new mornings et de new days prometteurs !

Retrouvez toute leur actu sur whosthecuban.com  et toutes les photos du live ici.

Crédit photo : Luca Liguori Photographie

 

// Live report : Franck Talleux

Rédacteur Jazz & Blues/Rock

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :