Mamusicale

//« BAILABAMOS » AVEC POUPIE AU POP UP DU LABEL

Live Report, Mamusicale, Musique Urbaine, Pop | 22 mars 2020

Voilà maintenant deux semaines que POUPIE a endiablé le Pop-Up du Label à Paris (le 9 Mars 2020). Alors qu’elle performait pour la 8ème et dernière fois dans cette salle pleine à craquer, la jeune lyonnaise de 21 ans qui a participé à la version espagnole de X Factor en 2018 puis à la 8e saison de The Voice France en 2019 s’est donné corps et âme pour présenter son EP éponyme et bien plus ! Le temps d’un concert, plongez avec nous dans l’univers de POUPIE.

A 20 heures, lorsque les lumières s’éteignent, c’est une salle timide et assez peu remplie qui accueille le groupe Andriamad en première partie. Ils réussiront au fil des chansons à chauffer les corps et les esprits des jeunes réunis pour faire la fête auprès de la jeune femme haute en couleurs qui s’impose à pas de velours sur la nouvelle scène musicale française.

Quelques minutes plus tard, accompagnée de ses deux musiciens respectivement installés à la batterie et à la guitare/basse, POUPIE fait enfin son entrée. Cette fois la salle est pleine, les verres sont remplis, les corps sont chauds, la fête peut commencer ! 3 des 6 titres composant son EP ouvrent le bal. C’est sur Ça me dérange que POUPIE, cachée derrière son bob entame les premières notes du concert. Si la jeune femme est heureuse d’être là c’est avec un air déterminé qu’elle entre sur la scène et commence à chanter. Sous les accents de sa voix cassée et des mélodies reggaeton, les premiers danseurs se réveillent tandis qu’une grande partie du public chante déjà en cœur depuis la première syllabe. S’enchaînent ensuite Plus de temps et Faut me croire durant lesquelles la jeune artiste donne de la voix, joue avec son public et danse sous les néons aux couleurs chaleureuses qui se reflètent sur un rideau argenté au fond de la scène.

Après cet échauffement corporel et vocal, si bien pour la chanteuse que pour le public, POUPIE révèle son visage et ses longs cheveux roux en enlevant son bob puis salue et remercie ses supporters d’être venus ce soir à son dernier Pop-Up. La soirée continue alors avec 5 titres  inédits mélangeants l’espagnol, le français et parfois l’anglais comme la jeune femme sait si bien  le faire. Elle explique d’ailleurs elle-même durant une interlude que c’est durant les quelques années où elle eu la chance d’habiter en Espagne qu’elle a pu apprendre la musique et évidemment l’espagnol pour finalement intégrer la culture musicale de ce pays à son répertoire.  De tout cela elle a gardé énormément d’influences reggaeton qu’elle mélange avec brio à la pop, l’urbain et même à l’électro. De Nada et Radeau sont la preuve de ce mix de genres très réussi.

Quelques secondes de répit et Poupie attache ses cheveux se préparant ensuite à passer derrière le piano avec lequel elle interprète avec douceur et émotion un cover de Me Niego (Reik ft. Ozuna et Wisin), puis On est pas grands, peut-être l’un de ses prochains titres sur lequel elle demande à la foule de participer en chantant sur le refrain. Comme personne permet à la jeune femme de  faire la transition entre cet entracte plutôt calme et le retour à la danse. Commençant par une introduction piano/voix pendant laquelle la salle ne se fait pas prier pour accompagner l’artiste, et suivie d’un retour aux rythmes électro-urbains dansants, Comme personne conquit la salle qui ne cesse d’acclamer l’hôte de la soirée.

Instinct animal retentit alors, les voix s’élèvent encore, des sourires sont échangés… à ce stade le lien entre POUPIE et son public est bien tissé. La suite du concert sera destinée à la découverte de 4 autres nouveaux titres durant lesquels les spectateurs passeront par plusieurs univers musicaux allant d’un style africain ou latino à un son plus club : Feu, Autour de moi, Habitée et Tiens-toi bien. Un cover de I’m blue (Eiffel 65) au piano sur laquelle le public donnera de la voix se terminera par un petit refrain de Ne reviens pas (Gradur ft. Heuss L’enfoiré) avant que POUPIE ne remercie son équipe. Après un court rappel la jeune femme revient chanter son single Ne m’invite pas qui conclut alors en beauté cette soirée d’où nous sortirons tous avec beaucoup de voix en moins et beaucoup de courbatures.

Malgré tout, ce soir-là tout le monde était d’accord pour applaudir, sauter et se déhancher sur chacune des chansons proposées par POUPIE. Très en forme, l’artiste aura quant à elle parcouru tous les recoins de la petite scène sur laquelle elle se produisant ce soir-là en dansant au rythme des instruments et des encouragements de la foule.

POUPIE a annoncé récemment qu’elle se produira aux Etoiles à Paris le 19 Mai prochain. L’occasion d’expérimenter les effets d’une soirée avec elle en live !

Pour suivre son actualité, rendez-vous sur : Facebook     Instagram      Twitter   YouTube

// Live report : Mathilde Ruys

Chroniqueuse album / Live report / Interviews

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :