Mamusicale

//ZOKA, la nouvelle pépite du 45

Interview Artistes, Musique Urbaine | 21 janvier 2020

En cette nouvelle année 2020, nous sommes allés à la rencontre d’un jeune rappeur orléanais de 23 ans.  Zoka, passionné de rap, commence à écrire ses premiers textes à l’âge de 16 ans. Une rencontre avec l’artiste Ppros, figure emblématique locale, lui permet une signature au sein du label Caliscorp London en 2017. L’alchimie opère entre les deux artistes permettant à Zoka de se concentrer pleinement sur ce qui l’anime : la musique!

Il s’exerce alors à trouver un style qui lui est propre. Adoptant une écriture atypique se distinguant des autres avec des couplets plus aiguisés et aux mélodies grand public. Zoka mélange les genres à sa façon et joue avec les codes. Chacun peut y trouver son compte dans une musicalité actuelle qui ne cesse d’évoluer.

Salut Zoka, tout d’abord l’équipe de Mamusicale te souhaite une excellente année 2020 riche en succès.

Merci je te souhaite également une belle année Leïla.

Parle-nous un peu de toi avec un rapide portrait.

Je m’appelle Zoka, je suis un jeune rappeur qui vient d’Orléans dans le 45. Ma musique est plutôt  axée sur le chant et le rap « Ego-trip ». J’aime bien jongler entre ces deux styles, je trouve que ça fait un bon mélange. Je me sens à l’aise lorsque je manie ces deux univers.

Tu as sorti il y a quelques mois un morceau intitulé « ZARAKI » en 3 parties. Pourquoi avoir choisi ce titre, est-ce un rapport avec Kenpachi Zaraki un des personnages du célèbre manga « Bleach » ?

Oui tout à fait tu as les références (rires). J’aime ce qui ressort de Kenpachi Zaraki, c’est un personnage fort et sûr de lui. Il se bat principalement pour ses propres envies. Je trouve que ses traits de caractère correspondaient à l’univers des trois morceaux qui sont très « Ego Trip ».

On peut donc dire que l’univers manga t’inspire dans l’écriture de tes morceaux ?

L’univers du manga m’inspire beaucoup car c’est une partie de moi. Il peut m’inspirer tout comme des choses de la vie de tous les jours, j’écris beaucoup en fonction de l’émotion du moment et m’inspire énormément de ce que je vis.

Quels sont tes projets à venir ?

Des singles sont prévus pour cette nouvelle année 2020, mon titre intitulé « 7 fois » est disponible sur toutes les plateformes de streaming ainsi que le clip que l’on peut retrouver également sur YouTube. Mon prochain single  «  Genkidama » sortira le 24 janvier, suivi du morceau « Athena » prévu pour le 7 Février 2020. 

Réalisation : SPHiGh VideOz      Prod by : Ceyhun

C’est quoi le plus difficile, quand on est un jeune artiste émergent ?

Le plus difficile lorsqu’on commence comme moi, est le manque de visibilité et de réussir à se créer une place dans ce milieu où, aujourd’hui tout le monde veut faire de la musique. Pour réussir les mots d’ordre restent selon moi, le travail et la patience.

Que souhaites-tu transmettre musicalement à ton public ?

Je souhaite que les gens se reconnaissent dans ma musique, dans mes textes. Je ne fais que chanter ma vie, mes humeurs, mes peines et mes joies. Mes messages sont juste le reflet de qui je suis.

C’est quoi les références musicales de Zoka ?

Mes références musicales peuvent être très  diverses car j’écoute de tout aussi bien du rap que de la pop ou encore de l’électro. Je pourrai dire Michael Jackson ou actuellement Drake.

Selon toi quels sont les ingrédients à avoir absolument pour être heureux ?

Je pense que pour être heureux il faut être en accord avec soi-même et ce que l’on fait. Ne rien regretter et toujours rester positif.

Un petit pour la fin ?

Merci à vous pour cette interview et on se retrouve très bientôt pour de prochaines aventures !

 

Vous pouvez d’ores et déjà retrouver toute l’actualité de Zoka sur ses réseaux : Facebook     Instagram       Snapchat

Crédit photo : Arthur Ruby

 

// Interview par : Leïla Kallouche

Chroniqueuse Live report / Albums

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :