Mamusicale

//Rencontre avec Léonie : Un groupe à suivre en 2021!

Interview Artistes, Pop Folk | 13 décembre 2020

 

Pour la sortie de leur clip et single « Comme ça », Mamusicale a rencontré Marc et Alban du groupe Léonie, aux Sables d’Olonne, l’occasion de faire le point sur ces derniers mois et discuter d’une année 2021 qui s’annonce riche en actualités et pleine d’espoir pour les trois compères…

Il me semble que votre titre « Comme ça » existe depuis déjà un certain temps puisque vous l’avez beaucoup joué en concert. Pourquoi avoir décidé de le sortir maintenant ?

Marc : Il y a un échéancier des singles qui a été décidé au fur et à mesure par nos équipes en fonction de l’accueil qu’on a eu sur les morceaux. « Comme ça » faisait partie des titres forts de l’album, au même titre que « Voulez-vous » et « Plage » qu’on a sorti en amont. En réalité, « Comme ça » devait paraître plus tôt mais on a préféré sortir « Et toi » pendant le premier confinement, qui n’était pas du tout prévu dans notre planning donc la sortie de « Comme ça » a pris un peu de retard.

Alban : C’est un morceau qui existe depuis deux ans, qu’on a beaucoup joué en live mais il a connu plein d’étapes ! Au début, il avait une sonorité un peu reggae. Après, on l’a bossé avec Alexandre Ziulliani de Thérapie Taxi, qui lui a donné une toute autre couleur. Et puis on l’a retouché encore un peu juste avant l’été. Finalement, dans cette version-là, il est plutôt récent.

Comment s’est construit le clip ?

Marc : Pour le clip, on a dû changer d’équipe au dernier moment pour une raison de timing. Au début on devait chercher des subventions, ce qui prend beaucoup de temps sauf qu’on avait un délai trop restreint car le morceau devait sortir rapidement. Au dernier moment, on a donc rappelé les potes, Benoit Aubert pour réalisation, et d’autres pour jouer les comédiens. Finalement, on a écrit tout le clip à trois, on a fait tous les découpages plan par plan pour avoir une idée plus claire de ce qu’on voulait et on a tout envoyé à Benoit. On s’est arrangé avec les contacts qu’on a, notamment le groupe Lagardère, qui nous soutien en tournée, et on a tourné le clip aux Folies Bergères car la salle leur appartient. Finalement, tout s’est calé en une semaine, tourné dans la foulée et rendu une semaine après. En général, quand tu te mets des coups de pression, finalement c’est là que tu construis les meilleurs trucs.

Alban : Et on a surtout bossé une super chorégraphie pendant deux jours qui se voit à peine dans le clip parce qu’on est nuls (rires) !

Finalement, c’est une sorte de parodie ?

Marc : Complètement, oui. C’est une critique de nous-même en fait. On dit qu’on ne veut pas faire de tubes et en même temps on essaie tant bien que mal d’en faire un.

Votre prochain album va paraître en 2021, quels titres pourra-t ’on retrouver dessus ?

Alban : Il y aura tous les singles qu’on a sorti donc « Voulez-vous », « Plage », « Comme ça » et « Et toi » également. On espère vraiment avoir un environnement propice à une sortie d’album en 2021. Ça fait déjà un moment que cet album est prêt et on a vraiment hâte de le sortir ! Mais après, on ne veut pas trop se mêler du choix des morceaux et de la date de sortie car on n’est déjà pas trop d’accord entre tous alors on laisse nos équipes décider.

Marc : A l’époque où l’on jouait aux Sables, on avait l’habitude de faire un album par an donc c’est totalement nouveau pour nous.

Votre titre « Et toi » a vraiment animé notre confinement, comment s’est passé la collaboration avec vos potes artistes ?

Marc : Ça s’est fait très naturellement. Avec Fred, chacun a écrit des petits bouts de couplets et on a tout de suite eu l’idée d’en faire une collab’. On a enregistré au propre ce qu’on avait fait et après on a appelé tous les copains qu’on avait croisé sur la route, avec qui on avait fait de la promo. Il y a des gens qui ne nous ont jamais répondu (rires), mais ça s’est fait avec les premiers qui nous ont fait des retours. On était par exemple supers contents de faire une collab avec Tom Frager, qu’on adore.

Est-ce qu’il y aura d’autres collab’ sur l’album ?

Alban : Ce n’est pas prévu mais on y pense vraiment. Avec les rencontres qu’on a pu faire ces dernières années, on commence à connaitre des gens vraiment cools, avec qui on aimerait pouvoir collaborer. On pense par exemple à Claudio Capéo ou Hoshi.

Est-ce que vous vous êtes découvert des passions particulières pendant le confinement ?

Marc : Alban s’est découvert une passion make-up dans le clip de « Et toi » (rires) !

Alban : En plus quand je l’ai fait, il y avait des gens qui marchaient et me voyaient faire ça devant ma caméra, la honte !

Marc : J’ai fait beaucoup de dessin, de peinture. Et pas mal de sport aussi !

Alban : Je me suis mis au sport aussi, j’ai perdu 7 kilos pendant le premier confinement, que j’ai repris un mois après…

Vous avez également lancé une série de vidéos sur YouTube appelé « Confidences », c’est un format que vous avez envie de garder ?

Marc : Oui, on aimerait vraiment bien en refaire. C’est né de notre envie de produire du contenu totalement différent car la durée d’exploitation d’un single est vraiment longue et on voulait pouvoir partager autre chose pendant ce temps-là aussi. C’est un peu le terrain où on se fait plaisir. Déjà on a proposé deux contenus qui n’ont rien à voir entre Aya Nakamura et Michel Fugain. On a choisi cette reprise de Michel Fugain car lorsque j’ai appris à jouer de la guitare d’une certaine façon, il y avait cet air de Michel Fugain que j’avais tout le temps en tête. Fred a commencé à poser son couplet et a mis la barre très haute, son couplet m’a vraiment touché. Il parle vraiment de thèmes persos assez graves, notamment avec le décès de mon cousin. Ça m’a vraiment boosté à faire un texte à la hauteur aussi, avec du sens, un peu à la façon d’un rappeur. Je suis complètement sorti de ma zone de confort, je n’avais jamais chanté en flow comme ça. Et nous sommes vraiment très contents du rendu.

Alban : On a tourné le clip de cette vidéo à Paris au mois d’août, et on a eu de la chance parce qu’il n’y avait personne Rue de Rivoli. On l’a fait avec un téléphone et des potes. Finalement le résultat est vraiment joli.

J’ai vu notamment avec votre dernier post Facebook que les concerts vous manquent vraiment. Un retour sur scène est prévu en 2021 j’imagine ?

Alban : Oui, on a déjà pas mal de reports de festivals avec toutes les annulations de 2020. Etant donné que « Voulez-vous » avait très bien marché en radio, on avait vraiment de chouettes programmations. 2020 c’était vraiment l’année où on allait en faire pas mal et dans toute la France. La plupart des dates sont reportées donc on croise les doigts ! On va aussi faire 5-6 dates dans de petites salles à Bordeaux, Lyon, Nantes… Puis on enchainera sur les festivals, ça nous manque tellement ! On rêve de repartir sur les routes… Et prochainement, on devrait faire un livestream avec Lagardère dans un studio vidéo et on sera en direct pour jouer en live et faire des jeux, ça devrait être cool ! On va rejouer un peu mais tout seul dans un studio vidéo, c’est un peu différent…

 

Un grand merci à Léonie. Vous pouvez les retrouver sur leoniemusique.com pour ne rien manquer de leurs actualités !

// Interview par : Laurine Bocq

Chronique album / Live report

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :