Mamusicale

//Portrait de « Forever Bound », le nouvel EP de FØR.

Folk / Rock | 30 octobre 2020

C’est en 2018 que né comme une évidence FØR, de la rencontre entre 2 voix et 2 instruments. Ce duo devient vite une seule et même harmonie avec la sortie de leur premier EP « Is This All We Have Left To You ? », résultat d’un an de travail acharné.

Après quelques dates de concert et l’envie toujours plus forte de créer et composer ensemble, Nico et Anna Louise se retrouvent de nouveau en studio pour nous proposer un deuxième opus à la hauteur du premier. « Forever Bound » est sorti ce vendredi 30 octobre, et Mamusicale vous en dresse le portrait.

Intimiste

L’intimité, c’est le caractère qui prédomine à l’écoute de cet album. Tout d’abord de par la voix suave de Nico, qui nous invite à l’écouter, à le suivre et à rentrer dans la confidentialité de FØR, parfois même dans un murmure. Intimiste également dans sa création puisqu’il a été enregistré, produit et mixé par Raphael Allain dans le petit studio 12ter, plein de charme. Enfin, c’est la douce mélodie du violoncelle d’Anne Louise qui nous incite à plonger au plus profond de la folk de FØR, en se laissant guider les yeux fermés par les notes satinées.

Harmonieux

L’harmonie réside au cœur du projet. Le titre de ce deuxième EP, « Forever Bound » vient appuyer cette liaison évidente, d’abord entre deux voix. Complémentaires et mélodieuses, profondes et perçantes. Ensuite, entre deux instruments : la guitare apportant l’authenticité de la folk qui les inspire tant et le violoncelle qui vient apaiser les tensions et guider les âmes. Mais c’est aussi l’harmonie de deux personnes, qui ont décidé de partager ce projet commun et de s’évader ensemble.

Recueil

Cet EP, c’est finalement un recueil de mélodies, de textes de pensées, d’idées, d’émotions qui transgressent chaque morceau. Au sein de ce recueil, on trouve des hommages comme « SAMO », à l’égard du peintre New-Yorkais Jean Michel Basquiat, pioner du street-art contemporain.

Sociétal

Enfin, cet EP touche la société dans son ensemble : le vivre ensemble en respectant la particularité de chacun mais aussi les liens qui nous unissent et qu’il est important de conserver, particulièrement en ce moment. « Recovery » s’inspire par exemple du documentaire du « Recovery Boys » disponible sur Netflix, qui expose la difficulté à réintégrer la société et à créer de nouvelles relations après une cure de désintoxication. Le titre éponyme de l’album « Forever Bound » poursuit sur le thème des interactions humaines et sociales, en le traitant avec espoir et bienveillance, nous poussant à rester unis dans les pires comme dans les meilleurs moments. « The Will To Live » porte, quant à lui, bien son nom puisque ce morceau encourage tout un chacun à trouver les ressources pour rebondir et avancer en fonction de sa propre histoire.

En résumé, « Forever Boud » possède une vraie âme et une belle unité puisque les morceaux se complètent les uns les autres et forment un ensemble homogène, harmonique qui nous incite à puiser le meilleur de nous-même et des autres. Un EP à écouter sans modération !

Retrouvez toute leur actu sur Facebook   Instagram   YouTube

Ecoutez ce nouvel Ep sur toutes les plateformes légales.

// Chronique par: Laurine Bocq

Chronique album / Live report

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :