Mamusicale

//On souhaite « Toï Toï » au premier album de Suzane !

Electro / Rock, Pop | 28 janvier 2020

Sorti ce vendredi 24 janvier, le premier album de Suzane était déjà très attendu. En effet, la chanteuse aux textes  francs avait déjà fait parler d’elle avec ses titres « SLT » ou encore « Il est où le SAV ? ».

Amoureux de musique, son nom ne peut pas vous être inconnu puisque c’était l’artiste la plus programmée dans les festivals en 2019, ce qui lui a notamment valu une nomination « révélation scène » aux Victoires de la Musique cette année.

14 titres composent « Toï toï » sur lesquels Suzane nous raconte des histoires sur un fond d’électro. Entre identification, introspection et dénonciation, la chanteuse pèse ses mots afin de les faire résonner au mieux dans chaque chanson. Sa plume est crue, directe et sans barrière : quand Suzane a quelque chose à dire, elle le couche sur le papier sans se demander si elle en a le droit.

Dans cet album, on retrouve des morceaux engagés et puissants, la marque de fabrique de Suzane : « P’tit gars » traite du tabou sur l’homosexualité, « Monsieur Pomme » interroge sur le bonheur à l’heure d’une société Internet et l’addiction aux réseaux sociaux, « Le potin » souligne le côté viral et malsain des rumeurs.

Avec cet album fracassant et militant, Suzane a réussi le pari d’allier chanson française et électro en inscrivant parfaitement ses textes dans l’ère du temps. Pari qui risque bien de la mener sur de nombreuses scènes prestigieuses à seulement 29 ans. Elle sera notamment sur la scène du Trianon le 26 mars prochain à Paris. La carrière de Suzane semble déjà toute tracée… Cependant, on se demande encore où la jeune chanteuse va aller puiser sa force pour faire de 2020 une année encore plus fructueuse et riche que 2019. On lui souhaite « Toï toï », c’est à dire « Bonne chance » !

Suzane passera pour sûr pas loin de chez vous en 2020, pour vous offrir un show totalement exalté et habité. Rendez-vous sur ses réseaux sociaux pour se tenir au courant !  Facebook   Instagram    Twitter

Crédit photo : Liswaya

// Chronique par: Laurine Bocq

Chronique album / Live report

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :