Mamusicale

//DIRTY DEEP-UN BLUES ROCK INSTINCTIF ET SANS CONCESSION

Mamusicale, Rock | 31 mai 2017

L’année 2010 est marquée par l’arrivée d’un nouveau projet baptisé DIRTY DEEP. Tout d’abord Victor Sbrovazzo se lance seul dans cette aventure. Un homme orchestre qui a la faculté de jouer merveilleusement bien de la guitare mais aussi de chanter, de jouer de l’harmonica et de la grosse caisse. Impressionnant le gars !

En 2012, il sort un premier album « Back To The Roots », une révélation pour Mamusicale. Même pas peur l’artiste ! Il fonce, se produit partout où il peut. Cet alsacien à la niaque c’est certain. Son blues côtoie un rock garage qui sort des tripes. Le côté solitaire lui pèse, il entraîne dans cette aventure le puissant batteur aux influences hip-hop Geoffroy Sourp. A deux, ils mettent le feu sur scène, ils ne passent pas inaperçu dans le paysage musical. Aujourd’hui, Adam Lanfrey à la basse les a rejoints. C’est sous cette nouvelle forme que DIRTY DEEP vient de sortir « What’s Flowin’ in My Veins » le 26 mai. Après avoir écouté, décortiqué la moindre note de ce nouvel album, je n’ai qu’une chose à dire , c’est une tuerie ! Le son est fantastique, l’énergie est décapante et le résultat impressionnant. DIRTY DEEP empreinte les chemins des grands noms du delta blues (Son House, John Lee Hooker…).

Si vous souhaitez vous éloigner de la pop classieuse d’aujourd’hui, vous trouverez refuge dans l’univers brut et animal de DIRTY DEEP. Mais attention soyez prêts pour le grand saut, vous entrez dans une nouvelle dimension. A écouter sans modération. Découvrez How I ride, extrait du nouvel album. Retrouvez toute l’actualité du trio sur Facebook.

// Chronique par : Yann Chesneau

Chef de publication & chroniqueur Albums / Interviews / Live report

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :