Mamusicale

//TALISCO : l’album de la consécration ?

Electro / Rock, Pop / Rock | 13 mars 2019

Le 29 mars 2019, sortira « Kings and Fools », le troisième album de Talisco.

Comme j’avais pu le ressentir lors de la présentation au Théâtre des Etoiles – à Paris en janvier dernier – il se dégage de cet album puissance et lumière, résumé par le titre du premier single « Sun ». Après l’écoute des douze morceaux, tous en anglais, les qualificatifs s’imposent : aériens, captivants, lumineux et inclassables. Une évidence, l’univers de Talisco, est super fédérateur, son électro pop à l’énergie rock ne peut que convaincre un très large public.

Dans ce « Kings and Fools » on y trouve des morceaux dansants comme « Sensation », tout simplement… sensationnel ! Ou « I’am the dead man » qui communique une force libératrice. Certains sont plus rock, avec grosse énergie et riffs tranchants. Je pense à « Plain » et «  Sun ». Egalement « King for one day » qui résume parfaitement l’alchimiste Talisco, avec guitare au son brut, nappes de clavier et travail remarquable sur les voix, tout ceci taillé pour le live. Le live, une finalité pour que ces titres se réalisent totalement comme j’ai pu le constater au Festival Rock in Evreux 2017.

Le titre « Closer » est le fruit d’un mélange dont l’artiste a le secret, une mélodie simple et efficace, des voix aériennes qui nous entourent, nous enrobent et nous font du bien. « Love » a une puissante énergie tribale. Il donne une force positive et le lyrisme des voix fait décoller, vous aller pouvoir arrêter le Red Bull !  « Someone », est-il possible de ne pas être harponné et entraîné par ce titre ? On s’imagine en concert reprenant avec force les chœurs dans une communion bienfaitrice et générale.

Les douze titres sont d’une formidable maîtrise et d’une richesse créative rare. Les arrangements, les gimmicks, la luxuriance des voix, l’efficacité de la batterie construisent un album qui va mettre tout le monde d’accord.

Pour paraphraser les titres de l’album, Jérome Amandi est un « Sunny Boy » à qui on dit « Love » « To you » pour nous offrir autant de « Sensation » que la « Sun » danse des indiens des « Plain » entourés par les « Black » hills. De toute évidence, Talisco n’est pas que « King for one day » !

A ce jour, le dernier trimestre 2019 est copieusement garni en concert, mais on peut penser et espérer voir Talisco dans les Festivals cet été.

Pour suivre tout ça de près : taliscomusic.com et Facebook

 

Crédit photo : Yann Orhan

// Chronique par: Marc Tessier

Live report

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :