//LONEPSI-LE NOUVEAU PRINCE DU RAP FRANÇAIS

Musique Urbaine | 25 mai 2018

Figure récente du rap français, au goût prononcé pour les Rap Contenders au lycée et influencé par Nekfeu, Jacques Brel ou encore Léo Ferré.

Lonepsi à tout juste 23 ans, est un jeune rappeur, poète et compositeur français à la plume baudelairienne. Comme il nous le témoigne dans une introduction « Le chien et le flacon » qui est une invitation à l’ouverture d’esprit et à se laisser submerger par toutes les émotions qui peuvent nous traverser.

Cette introduction figure dans son second album sorti en Janvier 2018 intitulé « Sans dire adieu », titre évocateur, mettant en avant une certaine façon d’immortaliser les moments passés qu’on ne souhaite pas oublier. Mais cet album, ce sont avant tout, des textes qui révèlent une sensibilité troublante, des mélodies accompagnant des lyrics poétiques et heurtant qui ne cessent de nous transporter.

C’est simple, à chaque écoute d’un de ses titres et il y a en a 9, on est bouleversé de tout son être, sans prêter attention, on se laisse vite entraîner dans son univers, un univers énigmatique à la simple écoute de sa voix suave débordante de masculinité avec sa petite touche de douceur bien à lui.  La collision de nos peaux  est un autre morceau de l’album et dès les premières notes du titre, une déconnexion avec la réalité se fait instantanément, un paysage se dessine, on est directement projeté au bord d’un lac, avec un rayon de soleil qui transperce la brume. Tout est silence. Seule, cette voix touchante et ces accords de piano résonnent dans l’air. C’est l’effet Lonepsi, le temps d’une chanson, nous suffit pour raviver des émotions et revivre des souvenirs personnels souvent ineffables.

Lonepsi ne cesse de travailler dans « son labo de la nuit » comme il le nomme, pour nous concocter des textes encore plus hypnotiques et attachants. Et ce après une tournée intense et mémorable qui s’est terminée le 4 mai 2018. Un tout nouveau projet sortira Vendredi 25 mai 2018, pour le plus grand bonheur de nos oreilles.

En attendant, vous pouvez retrouver ses 2 albums « Les premiers sons du reste de ma vie » et « Sans dire adieu » sur toutes les plateformes de téléchargement. Retrouvez toute son actualité sur Facebook   Youtube    Twitter

Crédit photo : Lola Moser

// Chronique par: Leïla Kallouche

Chroniqueuse Live report / Albums

// Le(s) commentaire(s)

  • Téfal
    le 25 mai 2018

    Très bel article, des paroles sincères qui donnent envie d’en connaître plus sur cet artiste. J’aimerais pouvoir lire d’autres articles aussi simple, concis mais efficace.

  • Belkin
    le 25 mai 2018

    En écoutant son album je repense à des passages de cet article ! Très bon synopsis hate de lire ton prochain… :).

  • Dez
    le 28 mai 2018

    En effet, le style d écriture, donne vraiment envie d’en savoir plus sur ce nouvel interprete.
    Bravo à la chroniqueuse !!!! Et à l artiste evidement…

  • Mathiew
    le 28 mai 2018

    Ça donne envie de l’écouter tout de suite ! je le connaissais pas ! thanks

  • Lucas
    le 29 mai 2018

    Super article qui donne envie de le connaître !

  • Tasteful
    le 29 mai 2018

    J’aime beaucoup votre plume Leila. L’article m’a fait voyagé et m’a donné envie de découvrir un peu plus ce rappeur. Merci pour cette belle découverte

  • Campbell
    le 29 mai 2018

    Superbe chronique, hate d’en découvrir plus sur cet artiste.
    J’espère vous lire prochainement.

  • Nousra
    le 29 mai 2018

    Un beau timbre de voix!!! Texte expressive aucune violence bonne continuation à lui bon courage

  • La plume incomprise
    le 29 mai 2018

    Merci pour cette superbe description ! Ton récit à la fois concis et captivant , nous plonge directement dans l’univers de l’artiste, nous aidant à le comprendre mieux .

  • KM92
    le 30 mai 2018

    Je ne conaissais pas cet artiste mais je vais de ce pas l’écouter !!
    Quelle belle plume.. C’est un excellent article, j’ai hâte de lire les prochain
    Xx

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :