Découvrez la scène musicale française

Actualités, Interviews, Chroniques, ...

//Moutain Men : L’ascension rock !

Folk / Rock, Live Report, Rock | 1 février 2017

Le mur du son n’est pas une légende !

Il vient de nouveau d’être franchi et pulvérisé. Ce jeudi 19 janvier 2016, une onde de choc ébranle et traverse le Café de la Danse.

Aux commandes du jet, les Mountain Men, forrmule XL élargie à  Denis Barthe (Batterie), Olivier Mathios (basse) et bien sûr son canal historique, Ian Giddey alias « Barefoot Iano » (Harmonica, Chant et Anecdotes) et Mathieu Guillou alias « Mat » (Guitares, Chant).

Pour la team de Mamusicale, présente au décollage, une soirée taille XXL, confirmant le retour de Moutain Men en très grande forme.

Le concert organisé en 2015, par Echo Productions, nous avait déjà permis de découvrir et d’apprécier ce beau duo acoustique franco-australien, aux compositions proches du blues et du folk. (chronique 2015)

Le proverbe dit vrai, on ne change pas une formule gagnante. On l’améliore et on amplifie son succès !

Et c’est le choc, la greffe a pris. Sans jamais négliger leurs racines blues, les Moutain Men s’affranchissent et délivrent un concert rock, puissant, énergique, revivifiant, fermement soutenu par une rythmique solide. Les Moutain Men escaladent sans faiblir, les parois d’un rock abrupt, parfois aux frontières du métal, interprètent l’excellent « Black Market Flowers » sorti en Novembre 2016 et partent à la conquête de nouveaux espaces électriques. (chronique 2016 – Album)

D’emblée le ton est donné, « Dog Eye », rock taillé dans le brut introduit le concert, la voix de Mat fait merveille, une voix à l’aise dans tous les registres, tour à tour plaintive, émouvante, le sublime « Georgia on My Mind », tranchante, chaude, orageuse rageuse et envoûtante.

Enchaînement réussi avec « Go Round Again » aux forts accents country rock, puis retour au blues rock avec « Still In The Race » au riff imparable. Des compositions chantées en français également, puissante et grave pour « Passe Dans Cette Vallée », en finesse pour « Et puis le Son », explorant les rites et les rythmes de la  culture américaine et ses racines country, soutenue par un harmonica magique. Les Mountain Men sont imprégnés de musique américaine et la restitue bien. Avec une âme. Sur scène les Moutain Men se découvrent et prennent toute leur dimension. Présence complice, aisance, simplicité, charisme. Un savoir-faire qui ne doit rien au hasard mais reflète bien les nombreuses années passées à roder les  tournées sur toutes les scènes de l’Europe à l’Amérique du Nord.

Soulignons également le tour de force que représente l’important travail mélodique réalisé sur chaque morceau, leur créativité et leur originalité, le magnifique  » Wish Yourself Away », gig irlandaise, ou « Some of These Days », qui oscille entre folk, blues. Jusqu’au final « Work Song » qui conclut magistralement sur une note blues rock rugueuse.

Pas de temps mort, sur scène tous les titres s’enchaînent, en ménageant des pauses permettant de reprendre son souffle. Du grand art. Le pari de l’authenticité. Et le public dans tout cela ? Et bien le public ne s’y trompe pas et fait comme il peut. Souvent pris de vitesse, il peine à endosser sa combinaison anti g, mais se révèle enthousiaste, vite séduit et remercie en respectant les codes d’un rituel devenu désormais jeu et marque de fabrique :

– Merci

– De rien !

L’autre tour de force, concerne le complice des premiers jours, l’inséparable et inimitable Mr Barefoot Iano. Le seul harmoniciste labellisé capable de jouer pieds et mains nus au cœur de l’hiver ! Peut être tout simplement parce que son harmonica fait des étincelles ! Mais ce n’est pas son seul exploit, le véritable défi a surtout consisté à trouver sa place dans cette nouvelle configuration rock et continuer d’exister en passant du duo intimiste au quartet explosif. Inutile de s’inquiéter ! Les admirateurs de la première heure peuvent se rassurer. Le défi est remporté haut la main, non seulement l’harmonica incontournable de Mr Barefoot Iano, conserve toute sa place, se révèle omniprésent mais son absence défigurerait les Mountain Men !

Les Mountain Men s’affichent déjà dans cette formule XL comme une nouvelle révélation. Leur ascension est stupéfiante. Ils entament une tournée qui les conduira de France en Suisse, en passant probablement près de chez vous. Ne ratez pas l’occasion de partager une soirée avec eux en vous faisant plaisir !

Il est grand temps également que les médias prennent un peu de hauteur et portent leur regard vers les montagnes Rocheuses, au plus près des sommets. Car c’est bien dans les hauteurs désormais que les Mountain Men ont installé leur campement et ils ne sont pas prêts d’en descendre !

Retrouvez toutes les infos sur mountain-men.fr

Crédit photo : Xavier Santagata

// Live report : Franck Talleux

Rédacteur Jazz & Blues/Rock

// Le(s) commentaire(s)

  • pascale
    le 9 février 2017

    Un bel hommage XL Franck pour une belle soirée rock en effet.
    T’avais promis du lourd, on n’a pas été déçu!

    La 1 ère partie avec Gaelle Busweld était une belle surprise, avec un excellent guitariste.

  • Yann
    le 9 février 2017

    Bonsoir Pascale,
    Je transmettrais à Franck. Bonne soirée
    Yann

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :