Mamusicale

//Jeudi 30 Mars 2017, La Caravane Passe et s’installe au Divan du Monde !

Live Report | 2 mai 2017

Bienvenue dans la Caravane !

Vous voilà prévenus « Les chiens se cassent mais la Caravane Passe » !

Heureusement pour nous cette Caravane là fait bien plus que Passer.

Pour notre plus grand plaisir, elle se pose là. Et pas qu’un peu !

Ce jeudi 30 mars, son itinérance la conduisait rue des Martyrs, dans le 9ème Arrondissement de Paris, au Divan du Monde. Pour un concert d’anthologie, que n’oublieront pas de sitôt les bienheureux martyrs présents ce soir là. La Caravane Passe est un phénomène de la chanson française qui occupe une place bien particulière dans notre paysage musical, en incarnant le renouveau de la scène punk rock alternative française et le retour à l’esprit Bérurier Noir et de Mano Negra !

Le métissage et le brassage culturel qui constituent sa marque de fabrique, aboutissent à un mélange détonnant. Et étonnant ! Du rock alternatif, du swing, du manouche, du ska, de l’électro, une énergie punk décuplée et couplée à une inspiration tsigane relevée à la sauce balkanique (sans aucun lien de parenté avec Balkany ! Merci de bien vouloir rectifier de vous-même), venue d’Europe Centrale et de l’Est.

Au jeu des comparaisons, on pense bien sûr à la folie ou à la démesure d’un Emir Kusturica, acteur, cinéaste serbe, engagé et musicien oscarisé et césarisé. La musique klezmer, au croisement du folklore et de l’avant-garde côtoie ici et sans jamais déchanter, le rock, le rap et fraternise avec des influences issues du Maghreb, d’Europe de l’Est, Centrale, auxquelles s’ajouteraient du flamenco et les voix et rythmes de la Catalogne, (Joselito).

La Caravane Passe c’est un melting-potes composé de Toma Feterman, (chant, guitares, banjo, trompette), Olivier Llugany (chant, trombone, fiscorn-buggle catalan, clavier), Cyril « Zinzin » Moret  (saxophones, flûte), Pat Gigon (batterie), Ben Body (contrebasse, basse). D’excellents musiciens et pour accompagner un fidèle des premiers jours, Rachid Taha et une invraisemblable révélation : Emilio Castiello, jeune violoniste au swing ensorcelant qui devrait rapidement faire parler de ses cordes ! Et à la clé, un rôle inattendu pour la Caravane Passe, incubateur de talents !

Pour cette nouvelle tournée, la Caravane Passe reprend la route et revisite son sixième et dernier album « Canis Carmina » – les chants du chien – sorti en février 2016. Une performance réussie pour un album qui réunit déjà quelques classiques,  » Le Chien », « Klaxon Of A Bip », » La Barmaid », « Baba » en ajoutant d’autres incontournables « Rom à Babylone », l’indispensable hommage à Django « T’as La Touche Manouche » sans oublier l’appétissant « Salade Tomate Oignon » et pour Mamusicale, la  cerise sur le chapeau,  » Shouf la Chapka » !

Si tous les Divans du Monde sont par nature plutôt réputés pour accueillir les confidences discrètes de patients réservés, le spectacle donné le jeudi 30 mars pourrait bien dynamiter définitivement les codes de la psychanalyse ! Le spectacle est total sur la scène comme dans la salle. L’ambiance torride ! Encouragé, par les chanteurs, le public entre rapidement en transe, entame des rondes collectives, se tient par les épaules et ne tarde pas à Pogo-ter ! Un enthousiasme partagé qui répond au côté festif, enjoué et joyeux de cette musique invitée de Tsiganie !

Gardons enfin le meilleur pour la fin. Impossible de se quitter sans évoquer les textes et les compositions de la Caravane Passe. L’inspiration n’est pas fugitive ni nomade. Elle sert ici  de support à d’excellents textes, drôles, amusants, décalés entre second et troisième degré. Mention spéciale, pour « Zinzin Moretto » que ne renierait pas Ennio Morricone pour le classique « Il était une fois dans l’Ouest » ! Et comment ne pas se réjouir de l’hommage aux Romanichels, rendus par le couple Romain-Michel (T’as la Touche Manouche) ?

Sur des musiques originales où se croisent instruments rock électriques, acoustiques, cuivres, cordes, percussions, claviers, fanfare balkanique qui traverse le public comme d’autres la Mer Rouge !

En un mot, c’est baroque, ludique, ethnique, moderne, world et folklorique. Français autant qu’Européen. Bref inclassable, infatigable et insoumis, pour rester d’actualité.

La tournée se poursuit et la Caravane Passe près de chez vous. Surveillez ses feux de camp et si ça vous chante n’hésitez pas. Invitez-vous. Vous ne le regretterez pas !  Retrouvez toutes les infos sur lacaravanepasse.com

// Live report : Franck Talleux

Rédacteur Jazz & Blues/Rock

// Laissez un commentaire

Nom ou Pseudo (*)

Email (*) Ne sera pas publié

Votre Commentaire (*)

Je calcule parce que ne suis pas un robot :